Des opportunités à saisir pour le développement

L’analyse de Mandiaye Fall, membre du Modemb, professeur d’Histoire-Géographie, par ailleurs, consultant en patrimoine culturel, nous montre un territoire très dynamique.

La multiplication des communes dans le département de Mbour, ces dix dernières années répond à des exigences politiques, mais, également, à la nécessité de canaliser les nombreuses opportunités économiques et socio-culturelles de la Petite-Côte du Sénégal.  

La commune de Mbour, chef-lieu de département, se trouve être le principal centre de ravitaillement en produits de consommation et offre, en outre, des services administratifs, sanitaires et académiques, à tout le département. La commune compte aujourd’hui 27 quartiers. Le dynamisme démographique de Mbour est dû aux énormes opportunités économiques qu’elle dégage. La texture des quartiers dénote une différence de niveau de vie très marquée. Les hôtels au bord de l’Atlantique avec les quartiers résidentiels qui les bordent deviennent presque provocateurs devant la pauvreté des populations vivant dans des paillotes par endroit,  dans les autres quartiers périphériques de la même ville.

Devant l’importance des besoins en équipements urbains et la pauvreté qui y sévit d’une part et les énormes atouts et investissements touristiques de la localité, la diversité culturelle, le dynamisme du secteur de la pêche, le savoir-faire des artisans locaux d’autre part, les choix politiques devraient être orientés vers une vision d’ensemble. Un développement local soutenu ne peut s’opérer qu’à travers une approche systémique pour une intégration des différents secteurs en vue d’avoir des retombées positives sur les populations locales.

La nécessité de monter des projets structurants est d’autant plus d’actualité que la ville se trouve dans un contexte géographique favorable. La proximité de la station balnéaire de Saly et sa position par rapport aux autres sites touristiques (Somone, Pointe Sarène, Mbodiène et Iles du Saloum) devraient être un atout dans la création de structures capables d’attirer les investisseurs, les entreprises de services et les touristes dans la ville. L’importance du département est d’autant plus grande qu’il accueille les grands projets, aéroport International Blaise Diagne, le pôle de Diamniadio, la zone industrielle de NDiass sont des opportunités à saisir. Mbour concentre également un vivier de professionnels de tous les secteurs d’activités qui ne demande qu’à être organisé et accompagné. Malgré tout, la ville tarde à amorcer son décollage. Est-ce un problème de gouvernance imputable aux autorités ou une inadaptation de la société aux nouvelles exigences du développement ?

Avec un territoire à forts enjeux économiques et environnementaux, qui a, à son actif, la troisième plus grande Diaspora, après la Région naturelle du Fouta et la région de Louga, une orientation stratégique globale doit être mise sur pieds pour un projet d’avenir qui nécessite l’implication de toutes et de tous.

Le Mouvement pour le Développement de Mbour (MODEMB) travaille à trouver des solutions objectives, en mobilisant d’une part les compétences et expertises qui sont disponibles pour la production d’un Mbour rayonnant et d’autre part, mobiliser tous les mbourois de l’intérieur du Sénégal et de la Diaspora, autour de projets structurants qui répondent aux normes de développement durable.

L’association reste ouverte à toutes dynamiques allant dans le sens de sortir Mbour de son ornière pour la réconcilier avec son aura d’antan.

Nos Partenaires